La Normande

Diplômée de l’Ecole d’Architecture de Normandie en 2000, après avoir suivi des études de philosophie, j’ai commencé à travailler au coté d’un illustrateur spécialisé dans le projet architectural . Cette expérience m’a permis de renforcer mon niveau en dessin et à m’initier à l’infographie, deux compétences qui m’ont toujours accompagnées au long de mon parcours professionnel et personnel.

Parallèlement, mon intérêt pour les arts visuels m’a conduit à rejoindre un atelier dirigé par Catherine Bernard, « artiste papier » où j’ai passé 15 ans à explorer et perfectionner mes connaissances dans la fabrication d’œuvres en papier à partir de la pulpe. De cette expérience est née le besoin de marier le fil au papier. Ainsi au croisement de l’Art du papier et de l’Art du fil , j’ai trouvé ma voie, utilisant le fil comme l’élément structurel qui recueille la fibre papier.

Cette fusion m’a incitée à explorer des techniques propres à l’art textile telles que le rapiéçage, le raccommodage et finalement le patchwork et ses bases. Apprendre ces techniques était un moyen de répondre à des idées personnelles et aller plus loin dans le cheminement des mes réalisations .

Les techniques ne sont pas une fin en soi mais des outils.

A partir des années 2010, une envie latente se manifeste : pratiquer la broderie et plus particulièrement  la broderie d’embellissement. Les premiers tutoriels de «  Facile Cécile », puis une exposition de Léa Stansal sur « les boites à histoires » à la Galerie du Pont des arts, ont confirmé mon désir d’explorer cette forme moderne de la broderie. Ce qui m’a tout de suite attirée, c’est que cette nouvelle approche réinventait la broderie traditionnelle, en permettant une plus grande liberté créative. Elle offrait la possibilité de jouer avec les textures, les couleurs, les formes, repoussant les limites de cette technique parfois considérée comme désuète, pour en faire un moyen d’expression moderne et novateur.

A partir de 2015, j’élargis donc mon horizon en participant à des stages organisés par la brodeuse Cécile Franconie et en intégrant les cours de Léa Stansal . Encore actuellement je me rends régulièrement à son atelier pour me perfectionner et bénéficier de ses précieux conseils et de sa vision artistique inspirante. Son enseignement m’a non seulement apporté un savoir-faire technique, mais m’a aussi permis de découvrir le potentiel qui était en moi et de gagner confiance.

Originaire de Normandie, un déménagement vers Montpellier a marqué un tournant dans ma vie. J’ai saisi cette opportunité pour me reconvertir professionnellement et fusionner travail et passion artistique.

 

La Normande

Diplômée de l’Ecole d’Architecture de Normandie en 2000, après avoir suivi des études de philosophie, j’ai commencé à travailler au coté d’un illustrateur spécialisé dans le projet architectural . Cette expérience m’a permis de renforcer mon niveau en dessin et à m’initier à l’infographie, deux compétences qui m’ont toujours accompagnées au long de mon parcours professionnel et personnel.

Parallèlement, mon intérêt pour les arts visuels m’a conduit à rejoindre un atelier dirigé par Catherine Bernard, « artiste papier » où j’ai passé 15 ans à explorer et perfectionner mes connaissances dans la fabrication d’œuvres en papier à partir de la pulpe. De cette expérience est née le besoin de marier le fil au papier. Ainsi au croisement de l’Art du papier et de l’Art du fil , j’ai trouvé ma voie, utilisant le fil comme l’élément structurel qui recueille la fibre papier.

Cette fusion m’a incitée à explorer des techniques propres à l’art textile telles que le rapiéçage, le raccommodage et finalement le patchwork et ses bases. Apprendre ces techniques était un moyen de répondre à des idées personnelles et aller plus loin dans le cheminement des mes réalisations .

Les techniques ne sont pas une fin en soi mais des outils.

A partir des années 2010, une envie latente se manifeste : pratiquer la broderie et plus particulièrement  la broderie d’embellissement. Les premiers tutoriels de «  Facile Cécile », puis une exposition de Léa Stansal sur « les boites à histoires » à la Galerie du Pont des arts, ont confirmé mon désir d’explorer cette forme moderne de la broderie. Ce qui m’a tout de suite attirée, c’est que cette nouvelle approche réinventait la broderie traditionnelle, en permettant une plus grande liberté créative. Elle offrait la possibilité de jouer avec les textures, les couleurs, les formes, repoussant les limites de cette technique parfois considérée comme désuète, pour en faire un moyen d’expression moderne et novateur.

A partir de 2015, j’élargis donc mon horizon en participant à des stages organisés par la brodeuse Cécile Franconie et en intégrant les cours de Léa Stansal . Encore actuellement je me rends régulièrement à son atelier pour me perfectionner et bénéficier de ses précieux conseils et de sa vision artistique inspirante. Son enseignement m’a non seulement apporté un savoir-faire technique, mais m’a aussi permis de découvrir le potentiel qui était en moi et de gagner confiance.

Originaire de Normandie, un déménagement vers Montpellier a marqué un tournant dans ma vie. J’ai saisi cette opportunité pour me reconvertir professionnellement et fusionner travail et passion artistique.